Jusqu’à présent, on offrait aux enfants nés sans oreille une reconstruction basée sur l’utilisation de cartilage costal et de lambeaux de tissus locaux. Chez les adultes qui subissent une exérèse de l’ oreille, en raison d’un cancer ou après une radiothérapie, la qualité des tissus locaux est trop mauvaise pour permettre leur utilisation pour la reconstruction. Leur seule option, jusqu’ à aujourd’hui, restait l’utilisation d’une prothèse en silicone fixée par des implants.

Récemment, une jeune patiente ayant perdu son oreille suite à un mélanome malin, supportait difficilement de porter ce genre de prothèse. Nous lui avons alors offert l’ opportunité de construire une nouvelle oreille faite partiellement de matériel synthétique biocompatible (Medpore), couvert d’un lambeau de peau vascularisé. Celui-ci provenait de la face antérieure de son avant-bras où nous avons implanté temporairement la prothèse. Celle-ci a été transplantée une fois que la patiente a accepté la forme de sa future oreille.

Une publication récente a relaté une technique ressemblante qui utilise le cartilage costal du patient. L’ expérience du Dr Yousefpour a montré que, chez les jeunes patients atteints d’un cancer et ayant subi plusieurs opérations, cela constitue une source supplémentaire de souffrance.
Celle-ci peut être évitée par l’utilisation de Medpore. La jeune patiente a été enchantée du résultat.

Bien sûr, nous n’ avons pour le moment qu’une seule taille disponible mais la compagnie qui a produit cette prothèse de Medpore pourra, dans l’avenir, proposer plusieurs tailles et peut-être même en réaliser sur mesure pour les patients.

Nous avons l’intention de développer cette technique et de l’ étendre dans le futur au remplacement du nez et autres structures de la face.
L’idée finale : produire, au sein du laboratoire, du cartilage de l’oreille et du nez à partir de cellules prélevées chez les patients. Ce cartilage sera ensuite transplanté dans l’avant-bras. C’est une fois ces deux étapes abouties que se fera la transplantation micro-vasculaire au niveau de l’oreille ou du nez.

Le Dr Yousefpour a rejoint les équipes de Ste-Anne St-Remi en mai 2015.

Dr Afshin Yousefpour, chirurgien maxillo-facial à Ste-Anne St-Remi et Cavell, Chef de Pôle Tête et Cou à Ste-Anne St-Remi

Avant l’opération

avant opération

Prothèse implantée à l’ avant-bras

fig1chirec

Deux semaines après rattachement

2 semaines après rattachement

2 semaines après rattachement1

Article de : http://www.chirecpro.be/fr/news/une-nouvelle-methode-de-reconstruction-de-loreille-a-laide-dune-oreille-implantee-dans-lavant-bras