C’est quoi les Implants dentaires

Implant dentaire est une structure en titane ou zircone en forme de vis placée dans la mâchoire supérieure ou inférieure.

Cet implant sert d’ancrage pour une couronne unitaire ou pour le pilier d’un bridge (comme une racine dentaire) ou pour recevoir une prothèse amovible (un dentier).

Qui est le candidat idéal pour le placement des implants ?

Les implants sont des solutions idéales pour :
  • Les personnes ayant perdues une ou plusieurs dents suite à un trauma (accidents, ….) ou des pathologies tumorales, parodontales ou simplement suite à un abcès dentaire.
  • Les personnes nées avec hypodontie (manque des dents par suite de leur absence de développement
  • Toute personne édentée totale désirant une réhabilitation prothétique fixe (par les implants) ou amovible (confort, stabilité et la rétention de la prothèse implanto-portée).

Quelle sont les bénéfices de placement d’implant dentaire chez moi ?

Les implants dentaires sont des solutions les plus proches aux dents naturelles en ce qui concerne l’apparence et la fonction. Comparés a d’autre alternatives les implants peuvent garder le capital osseux alvéolaire plus longtemps.

Chez les édenté totaux placement des implants permet un confort et une stabilité tout en réduisant la taille de la prothèse.

Certains patients édentés souffrent d’un reflex nauséeux important et ainsi ne peuvent pas tolérer leur dentier volumineux. Placement des implants chez ces patients permet de réduire le volume de la prothèse et ainsi le rendant plus confortable.

Y’a t-il des solutions alternatives aux implant pour le remplacement dentaire ?

Bridges fixes

Dans ce cas, il s’agit de tailler, préparer et couronner une dent de chaque coté de la ou les dent(s) manquante(s). Ainsi, ces dents serviront de piliers de bridge (=pont) pour remplacer la ou les dents manquantes. Désavantage de cette solution est qu’en taillant les dents piliers on endommage ces dents qui sont parfois saines. Ceci peut aboutir au développent des caries plus tard au niveau de ces dents piliers. Un autre désavantage de cette solution est qu’en dessous d’un bridge l’os alvéolaire continuera de se résorber ainsi affectant plus tard l’apparence de la sourire et le visage.

Bridge collée

Dans certains cas pour le remplacement d’une incisive on peut offrir un bridge collé au lieu d’un bridge conventionnel. Le principe est de minimaliser la préparation des dents piliers, en collant les ailes en céramique ou en métal du bridge aux dents piliers sains. Cette option est certainement mieux qu’une prothèse partielle amovible (dentier acrylique). Toutefois, la longévité de cette option est inférieure aux implants et l’os sous-jacente comme dans tous les cas de remplacement non implantaire continue a résorber. Ce qui affecte l’apparence de la sourire et le visage.

Prothèse partielle ou totale amovible

Dans ces cas, les prothèses peuvent présenter des problèmes de stabilité, de confort et de volume. Ils peuvent affecter la parole et la mastication. Comme c’est le cas pour d’autres options sans implants, l’os en-dessous de la prothèse amovible peut se résorber progressivement, cela peut changer l’apparence de la sourire et du visage plus tard.

Comment se déroule la pose d’un implant ?

Toggle content goes here, click edit button to change this text.

Quelle est la durée de vie d’un implant dentaire ?

Un implant dentaire ne s’usent pratiquement pas et sa durée de vie ne dépend pas de sa solidité. Elle n’est pas affectée par les caries non plus. Inséré dans l’os des maxillaires, il se comporte comme une racine dentaire et peut être atteint d’infection (péri-implantite). L’absence d’infection est le critère le plus important pour un succès à long terme. Une bonne hygiène bucco-dentaire et un suivi à long terme par votre chirurgien ou dentiste est donc primordial.

Augmentation ou reconstruction osseuse pré-implantaire :

Certains patients n’ont pas une quantité suffisante d’os pour le placement des implants. Ceci peut être du à : Maladies parodontales, Perte osseuses dues aux kystes, infections chroniques, tumeurs bénignes ou malignes Absence congénitale de la ou les dent(s) et l’os alvéolaire Pertes osseuse suite à un trauma (agression, accident) Une perte de dent non remplacée pendant longtemps

Il existe plusieurs techniques pour créer de l’os à l’endroit désiré :
Greffes osseuse
Sinus Lift
Expansion de la crête alvéolaire

Comment se déroule une greffe osseuse ?

Trois sites de prélèvement osseux sont possibles, le choix se faisant au cas par cas et étant discuté lors de la consultation avec le Dr Yousefpour.

1 ) Prélèvement crânien :
Une incision est placée dans le cuir chevelu. Le prélèvement est effectué sur la couche osseuse superficielle du crâne en respectant la couche profonde qui protège le cerveau. Il est possible, afin d’éviter de laisser une irrégularité à cet endroit, de couvrir le site de prélèvement avec du substitut osseux et une membrane métallique en titane, avant de fermer la plaie.

2) Prélèvement osseux iliaque :
Dans ce cas l’incision est placée au niveau de la crête iliaque.  Une quantité suffisante d’os cortical ou spongieux est prélevé. Ce prélèvement est souvent douloureux et gêne la marche et la pratique du sport pendant une quinzaine de jours. C’est pourquoi on fermera la plaie en y plaçant un cathéter (petit tuyau) dans le but de pouvoir infiltrer celle-ci avec un anesthésiant local. La cicatrice mesure en général  5 à 7 cm.

3) Prélèvement mandibulaire :
Celui-ci est réalisé au niveau de la mâchoire inférieure, soit dans la région du menton soit au niveau de l’angle des mâchoires. L’incision,elle, se situe au niveau de la gencive.

La fixation de l’os greffé se fait soit par simple impaction, soit à l’aide d’une vis.

 

Suites opératoires

Une limitation de l’ouverture buccale est fréquente pendant quelques jours. Un œdème facial est habituel et sera parfois associé à des ecchymoses (« bleus ») des joues, d’importance et de durée très variables d’un patient à l’autre.

Les douleurs sont variables mais le plus souvent modérées. Un traitement antalgique sera systématiquement donné.

Une excellente hygiène buccale est essentielle. Des bains de bouche sont prescrits. Après chaque repas, les dents et les gencives devront être nettoyées avec une brosse ultra-souple (dite chirurgicale).

Pendant les premiers jours, l’alimentation doit être molle, tiède ou froide. Il faut éviter une nourriture chaude, très salée ou très acide.

Le tabac est à proscrire formellement avant et après l’intervention.

Les risques

Tout acte chirurgical, même conduit avec le plus grand soin, recèle un risque de complication au niveau du site de prélèvement :

1) Prélèvement crânien :
– risque d’hématome crânien qui pourra nécessiter la réalisation d’un scanner en urgence en     cas de signes cliniques particuliers et une évacuation secondaire (complication très rare)

– perforations accidentelles de la couche osseuse profonde. Un traitement adapté est alors immédiatement appliqué.

2) Prélèvement osseux iliaque :
– risque d’hématome ou d’infection (abcès) qui pourra nécessiter une évacuation secondaire  (très rare)

– douleurs chroniques au site de prélèvement, troubles de sensibilité de la cuisse (très rare)

3) Prélèvement mandibulaire
– risque d’hématome ou d’infection (abcès) qui pourra nécessiter une évacuation secondaire (rare)

– des troubles de la sensibilité de la lèvre inférieure peuvent persister quelques semaines, ne justifiant pas de traitement complémentaire. Le risque d’anesthésie durable est exceptionnel, de l’ordre de 2 à 3%. Un trouble de sensibilité est considéré permanent en cas de persistance au delà de deux ans.

Comment se déroule un sinus lift ?

Quels sont les risques de pose d’implants ?

Après la pose d’implant, quelle est la durée d’attente pour avoir des dents définitives ?

En attendant la prothèse définitive peut-on avoir une prothèse provisoire après le placement des implants ?